Chez Bernadette

© Une indiscrétion

Chez ma grand-maman, ouvrir une armoire est une expédition, un voyage dans le passé, un aperçu de plusieurs vies et de souvenirs, voire parfois une aventure quasi-dangereuse. On y trouve des trésors vintage: pochette bleu nuit parfaite pour une soirée classe, bracelets achetés lors d’une halte en Asie (et qui ressemblent furieusement à des bijoux de chez H&M), petite robe en dentelle blanc cassé et vert «Sind Sie von Paris?» remise au goût du jour par ma cousine.

Disséminés dans l’appartement, des objets anciens me rappellent aux jeux de mon enfance. Le vieux téléphone sur lequel on pianotait des numéros en croyant qu’il n’était qu’une décoration. Un métronome au son familier qui rythmait des gammes de piano inharmonieuses sous le regard sévère du portrait de Mozart. Le rouet, dont le mécanisme a émerveillé des générations de petits-enfants, prétendant filer la laine, ou se faisant piquer par la quenouille telle la Belle au Bois dormant.

© Une indiscrétion

Advertisements

Vous voulez être indiscret? Laissez un message!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s