Au plafond

© Une indiscrétion

© Une indiscrétion

Au plafond de ma chambre sont suspendus des livres sauvés d’une mise au rebut assurée. Après près de trente-cinq ans reclus à la cave, La symphonie pastorale de Gide, le Théâtre complet d’Eschyle, Electre de Giraudoux, Candide de Voltaire et même Les Tapisseries de Péguy ont été dépoussiérés et recyclés en décoration.

Durant mes années de lycée, j’étais bien descendue plusieurs fois consulter les ouvrages de l’époque de mes parents, espérant secrètement qu’un de mes professeurs de littérature ait choisi un même titre. Ça aurait été alors une économie financière incroyable, que j’aurais pu utiliser en billets de lunabus, en baskets Converse ou autre usage adolescent. Encore mieux, j’aurais éventuellement bénéficié des notes et résumés griffonnés, m’évitant des lectures abrutissantes. L’occasion ne s’est jamais présentée, et ces vieux livres poussiéreux n’attendaient que leur dernière heure sur une étagère, pensant à juste titre qu’ils ne réchapperaient pas d’un vide-cave.

Lors de mon voyage en Irlande, nous nous sommes arrêtés à plusieurs reprises chez Avoca, un concept à mi chemin entre une librairie, un café et un magasin de décoration. Ces points de vente se trouvent tant en Irlande du Nord qu’en République d’Irlande, où un arrêt brunch à l’Avoca Café de Dublin est plus que requis sous peine de manquer un petit déjeuner dantesque (ce qui est peu dire là-bas). Mais revenons à nos moutons. Dans la boutique de Belfast, mon œil avait été attiré par le coin librairie, décoré de mobiles en livres. Ce n’est que de retour chez moi, en repassant les photos des vacances que je m’en suis souvenue, suis allée chercher quelques ouvrages jaunis par l’âge à la cave et me suis mise à l’ouvrage.

© Une indiscrétion

© Une indiscrétion

DIY Mobile livre géométrique

© Une indiscrétion

© Une indiscrétion

  1. Plier chaque page d’un livre (150 pages est une bonne quantité) dans le même sens. Par exemple, ramener chaque bord extérieur d’une page vers le milieu de la tranche du livre pour obtenir une sorte de losange 3D. Ou n’en rabattre qu’un seul bord (comme sur la photo). Ou plier la page en deux dans le sens vertical pour obtenir un cylindre.
    © Une indiscrétion

    © Une indiscrétion

  2. Poser un point de colle au pistolet pour réunir ensemble les pages de garde pliées.
  3. Coller ensemble les pages proches des pages de garde, puis à intervalle régulier les suivantes afin qu’elles se disposent de façon homogène autour des pages de garde pour obtenir une forme compacte.
  4. A l’aide de fil blanc, réaliser une boucle de la longueur dont vous souhaitez laisser pendre votre mobile. Passer cette boucle autour du mobile, en la faisant passer de chaque côté et en l’insérant jusqu’à la tranche entre des pages non collées ensembles.
  5. Fixer au plafond avec un agrafe zinguée et un marteau.
© Une indiscrétion

© Une indiscrétion

Advertisements

One thought on “Au plafond

  1. Ben alors comme ça t’as pas besoin de compter les moutons c’est toujours la même chose les moutons…ça saute et encore et encore et ça n’en finit pas. Là, tu peux encore te cultiver, compter des vers, des zalexandrins, des mandarins, des serins, des… mais chut c’est une indiscrétion!

Vous voulez être indiscret? Laissez un message!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s