Au Mudac II

Au Mudac

© Une indiscrétion

Si comme moi vous passez vos vacances de Noël à dormir comme un loir tous les matins et que vous recherchez une activité pour remplir vos journées autrement que par des grasses matinées, allez visiter l’exposition du Mudac “No Name Design”. Ouverte jusqu’au 9 février, cette exposition présente la collection d’objets de curiosité de Franco Clivio, enseignant passionné de design.

Je collectionne depuis que j’ai des poches.

Vous y découvrirez de longues vitrines remplies d’objets de la vie quotidienne, dont l’utilité est tombée aux oubliettes au cours des siècles passés, ou alors dont l’ingéniosité n’est plus à démontrer. L’accumulation de tous ces objets hétéroclites fait de cette exposition un cabinet de curiosité plein de nostalgie, démontrant l’inventivité des générations qui nous ont précédés. En dépassant l’indifférence de l’usage quotidien, Franco Clivio nous fait découvrir l’étendue des réflexions qui ont poussé des designers ou inventeurs a réaliser de tels objets. A l’aide de vidéos ou d’explications, le visiteur peut comprendre l’utilité de certains objets que la présence inanimée sous les vitrines ne permet pas d’imaginer.

La simplicité n’est pas simple.

Qui se douterait de l’évolution suivie par une boule de pétanque, de simple boule en bois, puis ferrée de clou pour s’alourdir et contrer l’usure, à la boule coulée que l’on cogne joyeusement à l’heure de l’apéro?

A l’époque du tout électrique, on découvre avec surprise un sèche-cheveux fonctionnant sans électricité, à actionner manuellement par un levier permettant de souffler l’air sur une pièce d’aluminium chauffée préalablement.

L’exposition rassemble des trésors d’ingéniosité, comme le plus petit gramophone du monde, contenu dans un petit gousset métallique dont chaque pièce s’emboite avec précision. On regarde avec tendresse cet homme manipuler avec respect ses objets et on s’imagine enfant, émerveillé par cette caverne d’Ali Baba.

Ce sont des pièces que je revois toujours avec plaisir et qui, parallèlement à leurs qualités esthétiques, fonctionnelles et architecturales, expriment une grande force poétique et un degré de perfectionnement presque intemporel.

Au Mudac

© Une indiscrétion

Mudac, place de la Cathédrale 6, Lausanne

No Name Design, Le cabinet de curiosités de Franco Clivio

Jusqu’au 9 février 2014

Advertisements

Vous voulez être indiscret? Laissez un message!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s