Après le jardin III

© Une indiscrétion

Je voulais appeler ce poste “Au jeûne fédéral” mais ça aurait été le titre le moins sexy de l’histoire du blog. A la place, continuons sur la lancée des “Après le jardin”, puisqu’il s’agit encore une fois de mettre les produits de saison à l’honneur après la tarte tatin aux tomates ou le gâteau aux fruits rouges.A peine revenue de vacances de Slovénie (récit et photos à venir prochainement), je suis descendu au jardin pour évaluer la situation après une semaine de frais et d’absence. Les tomates avaient muri, mais s’étaient craquelées, les dernières mirabelles finissaient de se dorer la peau au sommet de l’arbre. Avec l’après-midi devant moi, je me suis mise aux fourneaux pour faire une sauce tomate maison à mettre en bocal et pour faire une belle tarte aux mirabelles, à défaut de la tarte aux pruneaux traditionnelle du jeûne fédéral (d’où vient cette tradition d’ailleurs?).

© Une indiscrétion

Sauce tomate maison

1 kg de tomates

1 oignon

1 gousse d’ail

1 bouquet d’herbes aromatiques (sauge, thym et romarin, par exemple)

1 cuiller à soupe de concentré de tomate

1 cuiller à soupe de sucre brun

1 dl de vin rouge

Faire chauffer de l’huile d’olive dans une casserole. Sauter l’ail et l’oignon jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajouter le concentré de tomate et le sucre. Légèrement faire caraméliser. Déglacer avec le vin rouge et réduire. Ajouter les tomates lavées et coupées grossièrement. Poser le bouquet d’herbes par dessus. Amener à ébullition puis laisser cuire 45 minutes en remuant de temps en temps. Ôter les herbes à mi-cuisson. Mixer légèrement la sauce selon la consistance souhaitée.

Ébouillanter les bocaux et les couvercles, les sécher et les remplir de sauce tomate, puis les fermer. Conserver les bocaux de sauce tomate à l’abri de la lumière et au frais. Consommer dans l’année.

© Une indiscrétion

Tarte aux mirabelles, pignons et romarin

Pour la pâte:

200 g de farine (idéalement un mélange, farine complète, farine de riz, d’épeautre, de seigle, d’avoine, …)

100 g de beurre

1 oeuf

1/2 dl d’eau

1/2 dl de vinaigre de cidre

1 pincée de sel

Mélanger les farines et le sel dans un grand bol puis sabler avec le beurre froid. Casser l’œuf et verser le mélange eau-vinaigre sur la pâte. Malaxer jusqu’à obtenir une boule. Étendre puis foncer dans un moule à tarte.

Pour la garniture:

env. 400 g de mirabelles

1 branche de romarin

2 cuillers à soupe de confiture de mirabelle (pour une recette voir ici) ou de miel

1 dl d’eau

40 g de pignons de pin

1 noix de beurre

Faire griller les pignons dans une poêle. Dans une petite casserole, délayer l’eau et la confiture (ou le miel à défaut) et chauffer. Froisser la branche de romarin et la poser au fond de la casserole. Cuire pendant 5-10 minutes pour que le romarin infuse le liquide de son odeur. Verser et étaler sur le fond de tarte.

Déposer les mirabelle coupées en quatre sur le fond de tarte et le mélange confiture-romarin. Parsemer de pignons grillés et de quelques copeaux de beurre froid.

Enfourner à 180 degrés et cuire env. 35 minutes.

© Une indiscrétion

Advertisements

Vous voulez être indiscret? Laissez un message!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s