Dans ma bibliothèque (2017)

© Une indiscrétion

Depuis 2014, je m’efforce de garder une trace de mes lectures, en consignant dans une petit carnet les titres et les auteurs des romans que je lis chaque année, marquant mes préférés d’un cœur, au cas où cela intéresserait quelqu’un. Chaque début d’année, je cherche une façon de ressortir ces livres, pour vous en faire la liste et une petite mise en scène, pour le plaisir de tenir ces objets dans les mains. Histoire de les sortir une fois au moins après les avoir définitivement fermés, puisque  je conserve la plupart des romans dans ma bibliothèque… par nostalgie, matérialisme, optimisme exagéré à l’idée que je vais les relire? Autant je ne suis pas attachée à certaines choses, autant il m’est difficilement concevable de me séparer de ma collection de livres Nature Writing, ceux qui m’emmènent voyager dans l’Amérique de l’ouest, à la recherche des grizzlis ou des bisons dans le Montana, des premiers trappistes, du grand lac Michigan, d’histoires d’indiens aux quatre coins des états américains.

© Une indiscrétion

Terriblement heureuse chaque Noël de recevoir un bon cadeau dans une librairie, je rentre toujours les bras chargés de nouveaux romans, le dernier Jim Harrison, les recommandations d’America Polyphony, un Louise Erdrich qui m’aurait échappé.

© Une indiscrétion

Pendant les vacances de Noël, nous avons récupéré la bibliothèque de ma grand-mère, dont la poussière elle-même devait être vintage. C’était un meuble auquel je n’avais jamais prêté attention. Les étagères blindées de livres aux dos uniformes, témoins des collections classiques que mon grand-père achetait à l’époque, devant un papier peint bleu défraichi et sur une moquette bleu roi (d’où le surnom de chambre bleue que nous donnions à cette pièce), cette bibliothèque n’avait pas de quoi donner envie. C’était du moins l’avis de ma moitié, très peu enthousiaste à l’idée de la récupérer dans notre salon. Mais il y a parfois des bijoux qui s’ignorent…

© Une indiscrétion

En replaçant mes romans sur les étagères, j’ai pris la résolution qu’en 2018, une fois mes derniers achats post-Noël terminés, je relirai tous les livres auxquels j’avais octroyé une gommette en 2014 et 2015, pour me replonger dans des univers que j’avais particulièrement aimés. J’y ajoute également trois romans que j’avais lus durant mon séjour dans le Montana en 2012, juste pour le plaisir de lire un peu en anglais.

Voici donc de quoi sera faite ma liste de lecture 2018:

Lecture de 2012

Nightwoods, Charles Frazier

Divisadero, Michael Ondaatje

The whistling Season, Ivan Doig

Lectures de 2014

Faillir être flingué, Céline Minard ♥

Dans le silence du vent, Louise Erdrich ♥

Into the wild. Voyage au bout de la solitude, Jon Krakauer ♥

Nageur de rivière, Jim Harrison ♥

Et quelquefois j’ai comme une grande idée, Ken Kesey ♥

Dans le grand cercle du monde, Joseph Boyden ♥

Lectures de 2015

– Dalva, Jim Harrison ♥

– Balistique, DW Wilson ♥

– Mes années grizzly, Doug Peacock ♥

– Peindre, pêcher et laisser mourir, Peter Heller ♥

– La rivière des indiens, Jeffrey Lent ♥

© Une indiscrétion

Et pour ne pas perdre la trace de mes lectures 2017:

Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson

Yaak Vallée, Montana, Smith Henderson ♥

Bandini, John Fante

Demande à la poussière, John Fante

Bettý, Arnaldur Indridason

L’île du Serment, Peter May

Ecstasy, Ryu Murakami

La fille du train, Paula Hawkins

Dans la forêt, Jean Hegland

Amour monstre, Katherine Dunn ♥

La vengeance des mères, Jim Fergus

Quand sort la recluse, Fred Vargas

Rodéo, Boris Fishman

Le cœur sauvage, Robin MacArthur

Vie et mœurs des familles d’Amérique du Nord, Garth Risk Hallberg

La captive aux yeux clairs, Alfred Bertram Guthrie ♥

L’arbre d’or, John Vaillant ♥

The risen, Ron Rash

Croc-Blanc, Jack London

The underground railroad, Colson Whitehead ♥

Courir au clair de lune avec un chien volé, Callan Wink ♥

Les ombres de Kittur, Aravind Adiga

 

Advertisements

3 thoughts on “Dans ma bibliothèque (2017)

  1. Gaëlle, j’aime tout. La bibliothèque – beaucoup – et le respect des livres qui nous accompagnent. Merci pour le partage de tes pépites littéraires. De belles découvertes qui rejoignent ma liste de livres à lire en 2018.
    PS: tes photos… c’est beau.

  2. Gaëlle, j’aime tout… La bibliothèque de Maman qui se reflète dans son miroir et qui est devenue chez toi le bijou que Papa et Maman avaient peut être vu en l’achetant il y a 60 ans… Tes listes de livres qui font envie et que je ne lirai jamais…ou qui sait… Ta façon de partager tes petites choses du quotidien qui font que le banal devient lumineux… Merci!

Vous voulez être indiscret? Laissez un message!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

Connecting to %s