Après le jardin

© Une indiscrétion

© Une indiscrétion

En ramassant les mûres, les doigts se tachent de noir, la langue se teinte de violet quand on en croque en cours de cueillette. Les casseilles, hybrides du cassis et de la groseille à maquereau, se laissent tomber au sol lorsqu’on effleure les branches des buissons. Leur chair craque sous la dent, et l’acidité procure un léger frisson. Le jardin offre les fruits de l’été, les hortensias se flétrissent sous la chaleur, les insectes volent paresseusement. Lire la suite