Au plafond

© Une indiscrétion

© Une indiscrétion

En emménageant il y a quelques mois de ça, sucre et tournevis en main, nous avons suspendu tous les luminaires dans l’appartement. Dans le couloir cependant, un faux plafond en carton a été installé et impossible d’y suspendre une lampe trop lourde comme c’était notre intention initiale. Lire la suite

Au plafond

© Une indiscrétion

© Une indiscrétion

Au plafond de ma chambre sont suspendus des livres sauvés d’une mise au rebut assurée. Après près de trente-cinq ans reclus à la cave, La symphonie pastorale de Gide, le Théâtre complet d’Eschyle, Electre de Giraudoux, Candide de Voltaire et même Les Tapisseries de Péguy ont été dépoussiérés et recyclés en décoration. Lire la suite